Atelier pratique philo

« Faire l’épreuve de la pensée et mettre la pensée à l’épreuve »

L’atelier de pratique philosophique

L’atelier de pratique philosophique n’est pas un cours ou un exposé, le praticien philosophe ne dispense pas un savoir. Ce n’est pas non plus un endroit de discussion où les participants expriment leurs opinions en les juxtaposant les unes aux autres. L’animateur sur le modèle du philosophe Socrate (la maïeutique) questionne, suscite la réflexion des participants, il est le garant de la cohérence des pensées et des règles de la discussion philosophique dont l’enjeu est l’élaboration d’une pensée commune fondée sur la raison. Lors des ateliers, les participants font l’épreuve de la pensée et mettent leur pensée à l’épreuve. Le dispositif de l’atelier permet à chacun d’identifier les obstacles à la pensée et au dialogue (les biais cognitifs, les problèmes d’écoute, de comportements…) et de comprendre leur propre mode de fonctionnement et celui des autres. C’est par le travail des compétences et attitudes de la pratique philosophique que les participants pourront surmonter ces obstacles et parvenir à une conscience « éclairée ».

Déroulement

L’atelier débute généralement par une question, un texte, une illustration qui feront l’objet de la discussion. Un thème peut être préalablement défini en fonction d’une problématique notamment lors des interventions en entreprise. En fin d’atelier, un bilan est effectué avec les participants où chacun pourra exprimer son ressenti et les difficultés rencontrées. Ce bilan pourra le cas échéant être approfondi et servir à poser des axes  de travail pour des ateliers ou formations ultérieures.

Durée : environ 2 heures

Tarif : me contacter (voir en savoir plus ou rubrique contact)

Public visé

Pour les particuliers qui désirent s’exercer à une activité en groupe axée sur le travail de la pensée et du dialogue.

Pour les entreprises qui souhaitent développer l’intelligence collective et la réflexivité de leurs collaborateurs (dirigeants, managers, responsables…) et ainsi mieux répondre  aux changements et enjeux auxquels elles sont confrontées.